Grand Bouvier Suisse

Le Grand Bouvier Suisse est le plus grand des Bouviers Suisses. Les mâles atteignent 65 à 72 cm  au garrot et les femelles 60 à 68 cm.

Les ancêtres du Grand Bouvier Suisse furent de puissants chiens tricolores, mais aussi noirs et feu ou encore « jaunes » qui étaient très répandus dans toute l'Europe.

Chien de garde et de troupeaux, il était également chien de trait en raison de sa puissance et de sa robustesse. Les artisans, les fermiers l’attelaient à de petites charrettes.

Lors de l’exposition marquant le 25è anniversaire du Club Canin Suisse, qui eut lieu à Langenthal en 1908, deux de ces chiens furent présentés sous l’appellation de « Bouvier Bernois à poil court ».

Ils furent reconnus comme race à part entière et furent inscrits sous le nom de « Grand Bouvier Suisse » dans le Livre des Origines Suisse.

En janvier 1912 fut fondé le Club des Grands Bouviers Suisses. Celui-ci contrôla l’élevage pour préserver la pureté de la race.

Jusqu’en 1933 on ne dénombrait qu’une cinquantaine de Grands Bouviers Suisses.

En février 1939, le premier standard de la race fut publié par la Fédération Cynologique Internationale (FCI).

Lors de la Seconde Guerre mondiale, des Grands Bouviers Suisses devinrent auxiliaires de l’armée en  tant que chiens de trait et de bât. Le grand public découvrit alors le Grand Bouvier Suisse. Pour la première fois, en 1945, plus d’une centaine de chiots furent enregistrés au Livre des Origines Suisse. A cette époque on dénombrait environ 400 Grands Bouviers Suisses. Sa popularité s’étendit alors au-delà des frontières helvétiques.

Désormais, on le retrouve principalement comme chien de compagnie.